LE PLUS. Quelques mois apres la proposition de loi sur la penalisation de la clienti?le de prostitues, France 2 revient sur la question dans un documentaire, “Putain, c’est gui?re simple !”, diffuse jeudi apri?m dans “Infrarouge”. Un film auquel on pourrait reprocher de n’aborder qu’a J’ai marge la face sombre du plus vieux metier du monde. La realisatrice Emmanuelle Nobecourt s’explique.

France 2 aborde la question d’une prostitution dans “Putain c’est gui?re simple”, diffuse jeudi 18 novembre. Illustration

Les debats enflammes qui ont accompagne la proposition de loi visant a penaliser les clients des prostitue(e)s l’annee derniere m’ont interpellee : la prostitution, personne n’arrive a l’eradiquer et pourtant, elle derange depuis toujours.

Je trouvais attractif de depasser les debats et de tenter de sonder les questions qu’elle souleve d’un angle d’approche humain et philosophique.

En commencant a bosser dans ce thi?me, J’me suis vite rendu compte qu’un amalgame etait fera entre le phenomene lui-meme et l’exploitation des personnes prostituees. Le debat public reduit les enjeux. J’ai voulu l’ouvrir.

Or c’est un debat eminemment complique car il pointe a l’intime et au social, au corps et a l’esprit.

J’ai voulu faire parler des concernes

Hors camera, votre policier m’a confie que Notre proposition de loi de penalisation des clients allait leur compliquer la tache et qu’il est persuade qu’elle n’avait Afin de unique but que de rendre la prostitution invisible.

Je me suis aussi demande : qu’est-ce donc que l’on ne souhaite nullement voir ?

Pourquoi est-ce si tabou, si innommable ? Pour repondre a cette question, j’ai voulu recueillir le temoignage des principaux concernes, ceux et celles a qui on a peu donne la parole lors des debats de l’automne dernier, a savoir des prostitute(e)s qui ont choisi et assument leur metier, ainsi, qui avaient envie de s’exprimer. Read the rest of this entry »